Lipostructure et volume du visage

En vieillissant, les volumes du visage se modifient. Ils s’affaissent, s’empâtent, se creusent. Ces altérations peuvent aussi être les conséquences d’un fort amaigrissement ou liées à un traumatisme. Réparateurs ou esthétiques, le lipofiling ou la lipostructure permettent de restaurer les volumes du visage en préservant l’harmonie globale, en respectant ses proportions, tout en lui laissant un aspect naturel.

> Tout savoir sur Volume du visage <

VOLUME DU VISAGE ET RÉINJECTION DE GRAISSE AUTOLOGUE, LIPOFILLING OU LIPOSTRUCTURE EN SUISSE À MONTREUX, LAUSANNE ET GENÈVE

La réinjection de graisse autologue a été mise au point et codifiée par un chirurgien esthétique américain, le Docteur S COLEMAN au milieu des années quatre-vingt-dix. Cette technique chirurgicale est encore appelée lipofilling ou lipostructure ou greffe adipocytaire.

Le principe est de réaliser une greffe de tissu graisseux par une injection sous cutanée, la graisse ayant été récupérée sur le patient lui-même. Il s’agit du même principe de greffe qu’une greffe de peau ou qu’une greffe d’os : les cellules graisseuses seront revascularisées au niveau de la zone de réinjection.

Le lipofilling peut être réalisé au niveau de toutes les dépressions cutanées (creux) naturelles, post-traumatiques ou iatrogéniques.

Il est important de noter que la lipostructure améliore aussi la qualité trophique de la peau, car la graisse injectée contient des facteurs de croissance et des cellules souches.

Cette méthode révolutionnaire peut s’appliquer aussi bien en chirurgie esthetique, qu’en chirurgie réparatrice :

-En chirurgie esthétique :

  • Comblement et atténuation des rides du visage ;
  • Restauration du volume du visage après amaigrissement et/ou suite au vieillissement du visage. Cette    restauration peut se faire seule ou associée à un lifting cervico-facial ou une chirurgie esthétique des paupières ;
  • Augmentation du volume mammaire en cas d’hypotrophie mammaire ;
  • Pénoplastie d’allongement et du diamètre de la verge, encore appelée augmentation pénienne ou lipopénosculpture en Suisse.

-En chirurgie plastique et reconstructrice :

  • Comblement d’une dépression sous cutanée suite à un traumatisme ou une intervention chirurgicale ;
  • Correction d’irrégularités secondaires à une lipoaspiration ;
  • Correction des effets secondaires de la trithérapie chez les patients séropositifs pour le VIH. Ces patients ont un important creusement des joues et des tempes dues à une fonte de la graisse du visage.

AVANT LA RÉINJECTION DE GRAISSE AUTOLOGUE

Deux consultations seront nécessaires avant l’intervention, car l’examen clinique est fondamental avant une lipostructure du visage. Le Docteur Jean-Charles BAYOL consulte à Laclinic Montreux, ou à la Beauty Suite à Lausanne, (à seulement 30 minutes du centre de Genève par le train).

Il sera nécessaire de rapporter des photographies de jeunesse. Ces photographies permettront d’étudier et de comprendre l’évolution du vieillissement de votre visage et surtout de planifier précisément l’intervention.

L’examen clinique général permettra de choisir les zones de prélèvement des tissus graisseux.

Comme pour toute intervention chirurgicale, il est préférable d’arrêter (ou au moins de réduire) la consommation de tabac dans les semaines qui précèdent l’intervention. De même, aucun médicament contenant de l’aspirine ne devra être pris dans les 10 jours précédant l’intervention car il favorise les saignements et les hématomes.

ANESTHÉSIE ET HOSPITALISATION POUR UN LIPOFFILING

Un lipofilling est une véritable intervention chirurgicale et il doit être réalisé dans une clinique agrée pour la chirurgie esthétique. Lorsque cette intervention est réalisée seule, l’hospitalisation (renvoyer un lien hypertexte vers la page hospitalisation) dure une journée (ambulatoire) à Laclinic Montreux. Lorsqu’elle est associée à un autre geste chirurgical tel qu’un lifting cervico-facial, il peut être indiqué de rester hospitalisé la nuit suivant l’intervention.

Une lipostructure du visage peut être réalisée sous anesthésie locale pure. Si elle est associée à un geste chirurgical plus important, une neuroleptanalgésie (anesthésie vigile ou anesthésie locale approfondie) ou une anesthésie générale seront plus adaptés.

L’INTERVENTION CHIRURGICALE

Chaque chirurgien esthétique adopte une technique qui lui est propre et qu’il adapte à chaque cas pour obtenir le meilleur résultat. Les principales étapes sont les suivantes:

-Le premier temps opératoire consiste à prélever le tissu graisseux. Le site de prélèvement, aura été déterminé à l’avance avec le patient, en tenant compte d’éventuelles surcharges de graisse localisées. Le plus souvent, ce prélèvement se fait au niveau des cuisses et plus particulièrement les genoux. Il peut aussi être effectué au niveau du ventre. Il se fait à l’aide d’une petite canule de prélèvement, il est atraumatique et ne laisse habituellement aucune marque.

-La graisse prélevée est préparée : elle est centrifugée afin de la séparer du surnageant huileux, des produits sanguins et débris d’origine hématique (figure 1).

Figure 1: centrifugation et nettoyage de la graisse
Lipofilling

-La réinjection (ou plus justement la greffe) du tissu graisseux se fait au travers de micro-incisions à l’aide de petites canules mousses qui respectent la peau, les vaisseaux et les nerfs (figure 2).

Figure 2: réinjection de la graisse avec des micro-canules
Injections lipofilling

Cette greffe se fait en éventail selon une méthode rétro-traçante dans toutes les épaisseurs du tissu sous cutané. Cette technique permet d’augmenter la surface de contact entre les cellules greffées et les tissus receveurs, ce qui améliore la survie des adipocytes implantés (figure 3).

Figure 3: zone de greffes et quantités moyennes injectées
Lipofilling visage

Dans la mesure où il s’agit d’une véritable prise de greffe de cellules vivantes, le tissu graisseux ainsi implanté restera vivant au sein de l’organisme et ne se résorbera pas (comme une greffe de peau ou une greffe d’os). L’intervention seule peut durer de 30 minutes à 2 heures en fonction du nombre de zones à greffer.

LES SUITES OPÉRATOIRES APRÈS LA LIPOSTRUCTURE

L’intervention n’est pas douloureuse. En revanche, il existe quasi systématiquement un œdème (gonflement tissulaire) et des ecchymoses (bleus) qui vont s’installer en 24-48 heures. L’œdème est parfois important. Ces stigmates de l’intervention disparaitront entre 10 et 20 jours.

Pour réduire l’importance et la durée de l’œdème et des ecchymoses, vous serez systématiquement pris en charge par le département de physiothérapie, pour des soins postopératoires. Le jour même, en cas d’hospitalisation ambulatoire, ou dès le lendemain, si vous restez hospitalisé une nuit, des massages doux du visage et des soins LED permettront d’assurer un drainage lymphatique et de favoriser la cicatrisation. Plusieurs semaines après l’intervention, un traitement LPG pourra être entrepris.

Si la récupération physique est souvent rapide du fait du caractère léger et superficiel de l’intervention, il faudra tenir compte de l’importance de la gêne sociale entraînée par le gonflement du visage et les bleus, afin de s’organiser pour son activité professionnelle et sociale.

Il ne faudra pas s’exposer au soleil pendant un mois après l’intervention du fait du risque de pigmentation cutanée définitive.

Le résultat commence à apparaître 2 à 3 semaines après l’intervention, lorsque les stigmates de l’intervention disparaissent.

RÉSULTAT DE LA RÉINJECTION DE GRAISSE AUTOLOGUE, LIPOFILLING OU LIPOSTRUCTURE EN SUISSE À MONTREUX, LAUSANNE ET GENÈVE

Il faut compter 3 à 6 mois après la lipostructure pour évaluer le résultat définitif.

Lorsque l’indication opératoire a été correctement posée, le résultat donne toute satisfaction : les volumes auront été restitués, les creux et les dépressions auront été comblés.

Il existe un taux de résorption ou de non prise de greffe de 20 à 30%, le Docteur Jean-Charles BAYOL en tiendra compte au cours de l’intervention, ou une très légère sur-correction sera réalisée.

La graisse qui a été greffée au niveau du visage se comporte comme la graisse du reste de l’organisme en cas de variation pondérale. En cas d’amaigrissement le visage se creusera, en cas de prise de poids il existera une sur-correction. D’où l’importance de conserver un poids stable après le lipofilling.

IMPERFECTIONS DE LA RÉINJECTION DE GRAISSE AUTOLOGUE

La graisse qui a été greffée est définitive et ne disparaitra pas. Une surcorrection ne disparaitra pas et sera responsable d’un aspect bouffi et gonflé comme on peut parfois malheureusement le voir à la télé ou dans les journaux. Il vaut donc mieux sous-corriger que sur-corriger. Le résultat pourra être amélioré par une seconde séance de réinjection de graisse autologue.

Ce qui est valable au niveau du visage l’est aussi pour la lipopénoscupture ou pénoplastie d’allongement ou augmentation du diamètre pénien. Le résultat pourra être majoré par une seconde séance de lipofilling.

Lorsqu’il existe une petite imperfection localisée (insuffisance de correction ou d’une petite asymétrie), celle-ci pourra facilement être retouchée sous anesthésie locale.

COMPLICATIONS DU LIPOFILLING OU LIPOSTRUCTURE DU VISAGE

Une lipostructure du visage est une intervention de chirurgie esthetique qui reste une véritable intervention chirurgicale. Elle doit être réalisé dans une clinique agréée pour la chirurgie esthétique. Le plus souvent elle est réalisée sous anesthésie locale pure et les complications de l’anesthésie sont exceptionnelles.

Une greffe adipocytaire doit être réalisée par un bon chirurgien esthétique compétent, qualifié et sérieux, formé spécifiquement à ce type de technique et exerçant dans un contexte réellement chirurgical pour minimiser le risque de complications chirurgicales. Mêmes si elles sont rares, ces complications peuvent survenir et doivent être connues :

-Infection : rare, elle est prévenue par la prescription d’une antibiothérapie pendant ou après l’intervention.

-Surcorrection : Si la réinjection de graisse a été trop importante, l’excès de volume qui en résultera sera inesthétique et définitif. Le traitement est délicat car il ne peut pas être réalisé par une lipoaspiration isolée. Seule une réintervention avec exérèse chirurgicale de la graisse en excès assurera la correction de l’hypercorrection.

Le meilleur traitement de cette complication est donc préventif. Le Docteur Jean-Charles BAYOL ne réalise qu’une très légère surcorrection qui tient compte du taux de résorption de la graisse (environ 20-30%), mais jamais de surcorrection importante. Il avertit toujours ses patients avant le lipofilling de la possibilité d’une seconde séance pour parfaire le résultat.

CONCLUSION

La réinjection de graisse autologue au niveau du visage est une intervention chirurgicale simple réalisée sous anesthésie locale. Elle permet une correction des disgrâces esthétiques au niveau du visage, seule ou associée à un autre geste chirurgical. Elle s’accompagne d’un réel bien être psychologique.

Le lipofilling est une alternative durable aux injections itératives de produits de comblement résorbables. La graisse injectée au niveau du visage améliore également la qualité de la peau.

CONTACTEZ-NOUS

Image Contactez-nous

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

Le Docteur Jean-Charles Bayol, médecin et chirurgien esthétique et plastique vous
accueille dans les meilleurs établissements suisses à Montreux, Genève et Lausanne.

LACLINIC MONTREUX
Docteur Jean-Charles Bayol

Avenue de Collonge 43
1820 Montreux-Territet
T. +41 21 989 70 00
F. +41 21 966 70 10

contact@dr-bayol.ch