Pénoplastie ou chirurgie intime de l'homme

Pénoplastie

Acte de chirurgie intime de l’homme de plus en plus répandu, la pénoplastie consiste à augmenter le volume du pénis (par le biais d’une réinjection de graisse autologue issue d’une autre partie graisseuse du corps du patient) ou sa longueur (en sectionnant le ligament suspenseur qui relie la verge au pubis et en permettant d’obtenir un allongement entre 2 et 5 cm).

> Tout savoir sur Chirurgie intime de l’homme <

CHIRURGIE INTIME DE L’HOMME : CHIRURGIE ESTHÉTIQUE DE LA VERGE OU PÉNOPLASTIE OU PHALLOPLASTIE EN SUISSE À MONTREUX, LAUSANNE ET GENÈVE

Un sexe masculin de taille modeste peut avoir d’importantes répercussions psychologiques. La dimension du pénis varie d’un individu à l’autre, aussi bien dans la longueur que dans le diamètre, tant au repos qu’en érection.

La chirurgie esthétique de la verge ou pénoplastie ou phalloplastie consiste en un accroissement de dimension du pénis, soit dans le diamètre, soit dans la longueur.

Cette intervention de chirurgie esthetique concerne les hommes dont le sexe a une taille à la limite de la normalité, mais qui entraine un important retentissement physique et psychologique.

BUT DE LA CHIRURGIE ESTHETIQUE DE LA VERGE

La pénoplastie ou phalloplastie d’élargissement va permettre d’augmenter le diamètre du pénis, tant au repos qu’en érection. Alors que la pénoplastie d’allongement permet d’augmenter la longueur pénienne surtout au repos.

Ces deux interventions peuvent être réalisées séparément ou être associée. Des gestes complémentaires peuvent être réalisés : injections afin d’augmenter le volume du gland, plastie du frein, plastie du prépuce ou circoncision.

L’élargissement du pénis

(figure 1) 

Il est réalisé grâce à une lipostructure, ou lipofilling, ou réinjection de graisse autologue. L’intervention permet d’augmenter le diamètre du pénis en injectant de la graisse sous la peau de la verge. Cette graisse est prélevée au niveau du ventre ou de la cuisse. L’augmentation du volume du pénis sera visible au repos et en érection. Il s’agit d’une technique très fiable avec un résultat définitif, même si parfois une retouche est nécessaire, à condition de garder le même poids.

Figure 1: pénoplastie d’élargissement
Pénoplastie Suisse

L’allongement du pénis

(figure 2)  

Il est réalisé grâce à la libération du ligament suspenseur de la verge qui relie la verge à l’os du pubis, ce qui permettra de désenfouir le pénis. L’allongement obtenu varie de 3 à 6 cm. Ce gain en longueur ne concerne que le sexe au repos.

Figure 2: pénoplastie d’élargissement
Phalloplastie Suisse

 

AVANT LA CHIRURGIE ESTHÉTIQUE INTIME DE L’HOMME

La consultation a lieu à Laclinic Montreux, ou à la Beauty Suite à Lausanne, (à seulement 30 minutes de Genève par le train).

Un interrogatoire minutieux et un examen clinique complet, réalisés par le Docteur Jean-Charles BAYOL, chirurgien esthétique, permettront de choisir le type d’intervention le plus adapté à votre cas.

  1. Afin de bien poser l’indication opératoire, il est important de bien connaître votre vie sexuelle, et il ne faudra pas s’étonner des questions posées lors de l’interrogatoire. Vous pourrez parfois être ré adressé auprès d’un urologue, d’un sexologue ou d’un andrologue. Une consultation en couple pourra parfois être nécessaire.
  2. S’il existe des troubles fonctionnels comme un problème d’érection, un traitement médical pourra être prescrit afin d’optimiser le résultat de l’intervention.
  3. Comme pour toute intervention chirurgicale il est fortement recommandé d’arrêter le tabac au mois 15 jours avant l’intervention, car le tabac diminue la prise de greffe du tissu graisseux et il retarde la cicatrisation cutanée en cas d’allongement pénien.
  4. Pour les patients sensibles à l’herpès génital, un traitement préventif sera prescrit afin de limiter une éruption postopératoire.
  5. Le rasage du pubis sera obligatoire en cas d’allongement pénien, et ne sera pas utile en cas d’élargissement.
  6. Un traitement visant à supprimer temporairement les érections sera débuté le jour de l’intervention, afin de permettre une bonne cicatrisation postopératoire.

L’ANESTHÉSIE ET L’HOSPITALISATION POUR UNE PÉNOPLASTIE

  • Lorsqu’il s’agit d’une plastie d’élargissement, l’intervention se fait sous anesthésie vigile ou sédation, voire sous anesthésie locale.
  • Lorsqu’il s’agit d’une plastie d’allongement, l’anesthésie générale est souvent nécessaire.

Qu’il s’agisse d’un élargissement ou d’un allongement, l’hospitalisation se fait le plus souvent en chirurgie ambulatoire à Laclinic Montreux. Dans certains cas d’allongement, une hospitalisation d’une nuit pourra être nécessaire.

L’INTERVENTION CHIRURGICALE

L’élargissement de la verge 

  • La première étape est le prélèvement de la graisse grâce à une fine canule, au niveau du ventre ou des cuisses, en fonction des réserves de graisse disponibles du patient.
  • La graisse est ensuite nettoyée et centrifugée selon la technique de Coleman.
  • Puis elle est réinjectée au travers de petites incisions situées à la base de la verge et sous le gland. Cette injection se fait sous la peau, en petites quantités, disséminées de façon harmonieuse afin que le maximum de tissu graisseux survive.
  • Le lipofilling est une méthode définitive, cependant les cellules de graisses injectées sont sensibles aux variations pondérales du patient, et il est conseillé d’avoir une stabilité de son poids. Le gland n’est pas modifié par l’intervention.
  • À la fin de l’intervention, le chirurgien applique un léger pansement sur le pénis.
  • L’intervention dure de 1 heure à 1 heure et demie.

 

L’allongement de la verge 

  • Le tracé de l’incision, siège de la future cicatrice, est situé au niveau du pubis. Selon les cas, il peut être en Z ou Y inversé.
  • La dissection se fait sous la peau jusqu’à l’os iliaque, puis le ligament suspenseur est sectionné.
  • La cicatrice sera refermée avec des points résorbables ou non résorbables qui seront retirés entre 7 et 10 jours.
  • Un pansement léger sera mis en place sur la cicatrice en fin d’intervention.
  • Il est important de savoir que le gain obtenu en longueur (3 à 6 cm) dépend des conditions anatomiques rencontrées au cours de l’intervention. Par conséquent, il n’est pas possible de le prévoir avant l’intervention.
  • Le pénis sera bien allongé à l’état flaccide, en érection le gain sera modéré, voire nul.
  • L’intervention dure également de 1 heure à 1 heure et demie.

LES SUITES DE LA PHALLOPLASTIE

Il n’y a que peu de douleurs après l’intervention. Des antalgiques seront cependant systématiquement prescrits de même que des antibiotiques.

Un traitement médical préventif permettra de supprimer provisoirement les érections afin d’assurer une bonne cicatrisation.

Les suites de l’élargissement du pénis

  • Le pénis est très gonflé les jours qui suivent l’intervention du fait de l’œdème parfois de façon importante. Le décalottage du gland est impossible au début, il ne faut pas insister, être patient, et attendre les jours suivant qu’il redevienne possible. Le dégonflement progressif de la verge ne doit pas non plus vous inquiéter, il s’agit simplement de la disparition de l’œdème et non de la fonte de la graisse.
  • Les zones où la graisse a été prélevée peuvent être marquées par des ecchymoses (bleus) qui disparaissent entre 7 et 10 jours. Les douches sont possibles dès le lendemain de l’intervention sans aucun pansement à appliquer.
  • Le port d’un sous-vêtement ample (type caleçon) est nécessaire pendant 4 à 6 semaines, afin d’éviter toute compression inappropriée.
  • Il n’y a pas besoin de prévoir une indisponibilité professionnelle de plus de 2-3 jours.
  • La reprise des activités sexuelles pourra se faire au bout de 2 à 3 semaines. Le port d’un préservatif lubrifié sera recommandé pour éviter toute irritation. Les activités sportives pourront être reprises au bout de 1 à 2 mois.

 

Les suites de l’allongement du pénis

  • Le gonflement et les bleus sont fréquents dans les suites d’un allongement pénien.
  • Les soins de cicatrices doivent être minutieusement réalisés quotidiennement pendant une quinzaine de jours après l’intervention. Les douches sont possibles dès le lendemain de l’intervention, en veillant toutefois à ne pas trop mouiller la cicatrice.
  • Afin de limiter toute traction sur la cicatrice, il faut porter un slip de maintien pendant une quinzaine de jours.
  • En dehors d’un travail sédentaire, il faut prévoir une indisponibilité professionnelle d’une semaine environ.
  • Comme pour la pénoplastie d’élargissement, la reprise des activités sexuelles pourra se faire au bout de 2 à 3 semaines. Les activités sportives pourront être reprises au bout de 1 à 2 mois.

RÉSULTAT DE LA CHIRURGIE INTIME DE L’HOMME EN SUISSE À MONTREUX, LAUSANNE ET GENÈVE

Résultat de l’élargissement

  • Il faut compter environ 3 mois pour estimer le résultat définitif. Il s’agit du délai nécessaire pour que l’intégralité de l’œdème se résorbe et que les tissus aient retrouvé leur souplesse. À noter qu’il peut y avoir une différence variable allant jusqu’à 30 % entre la quantité de graisse injectée et celle qui a vraiment pris.
  • Les cicatrices s’estompent progressivement.
  • On peut espérer une augmentation de diamètre entre 2 et 3 cm au repos. Le sexe en érection est également élargi, mais dans des proportions moindres.
  • Il n’y a pas de risque de modifier l’érection, car cette intervention ne touche pas aux corps caverneux.
  • La sensibilité normale réapparait généralement dans un délai de 2 à 3 mois suivant l’intervention.
  • Si le résultat de l’intervention est définitif, il faut conserver un poids stable et ne pas trop maigrir car la graisse greffée est sensible aux variations de poids : une perte de poids fait disparaître le résultat, une prise de poids l’améliore.

Le principal avantage de cette méthode est que le pénis conserve un aspect totalement naturel. L’opération reste insoupçonnable, sans avoir besoin de le révéler à une ou un partenaire.

 

Résultat de l’allongement

  • Le résultat peut être évalué au bout de 1 mois environ. L’allongement est de 3 à 6 cm au repos, en érection le gain est nul ou minime.
  • La cicatrice sera rosée voire hypertrophique au début, puis elle s’estompera progressivement. Il faut rappeler qu’une cicatrice évolue entre une et deux années, période au bout de laquelle elle sera blanche et discrète.
  • La pilosité du pubis peut parfois descendre sur la racine. Cela pourra être corrigé par une épilation médicale définitive (lien vers la page épilation médicale définitive).
  • L’érection conserve la même vigueur, cependant on peut observer dans certains cas, une minime diminution de quelques degrés de la verticalité́ de l’érection qui ne saurait affecter les relations sexuelles.
  • La cicatrice correctement cachée dans les poils du pubis ne viendra pas signer l’intervention qui restera insoupçonnable, vous permettant si vous le souhaitez de ne pas la révéler à une ou un futur partenaire.

 

En conclusion, l’objectif de ces deux techniques chirurgicales est d’apporter une amélioration et non pas d’atteindre un volume et une longueur spectaculaires.

LES IMPERFECTIONS DE LA CHIRURGIE ESTHETIQUE DE LA VERGE OU PENOPLASTIE OU PHALLOPLASTIE

Le plus souvent la pénoplastie d’élargissement ou d’allongement correctement indiquée et réalisée rend un vrai service au patient avec l’obtention d’un bon résultat conforme à ce que vous attendez.

Mais, comme pout toute intervention de chirurgie esthétique, des imperfections peuvent se voir sans que cela constitue de réelles complications. Ces imperfections peuvent être dues à un malentendu concernant ce que l’on peut raisonnablement espérer.

Les imperfections de l’élargissement du sexe 

Les imperfections localisées à type d’asymétrie, irrégularités ou nodules sous cutanés sont sans gravités. Elles peuvent être traitées par injections de corticoïdes locaux au-delà du sixième mois après l’intervention.

Comme pour toute greffe de tissu graisseux, une intervention supplémentaire pourra être réalisée après le 6ème mois pour parfaire le résultat, ou en cas de souhait d’élargissement plus important.

 

Les imperfections de l’allongement du sexe 

Elles peuvent apparaitre du fait de réactions tissulaires inattendues ou de phénomènes cicatriciels inhabituels.

La cicatrice est parfois visible et distendue. Elle est le plus souvent cachée dans les poils du pubis. Si une cicatrice s’atténue bien avec le temps, elle ne disparaît jamais complètement. Il faut rappeler que si c’est le chirurgien qui fait les sutures, la cicatrice est le fait du patient.

Ainsi ces cicatrices sont soumises aux aléas de toute cicatrisation avec le risque d’une évolution hypertrophique qui pourra nécessiter un traitement spécifique.

LES COMPLICATIONS DE LA CHIRURGIE ESTHETIQUE DU PÉNIS

La plupart du temps, les suites de l’intervention sont simples.

Cependant, des complications peuvent survenir, certaines d’ordre général, comme pour tout acte chirurgical, d’autres locorégionales. Ces complications, même si elles sont rares, doivent être connues.

Les complications de l’élargissement de la verge 

  • Hématome : exceptionnelle.
  • Infection : elle doit être prévenue par une hygiène rigoureuse avant et après l’intervention.
  • Gêne au décalottage : en cas d’œdème persistant et si le prépuce est étroit. Une plastie locale pourra être réalisée au delà de 3 mois.
  • Hypercorrection : du fait d’une réinjection trop importante de graisse, donnant un aspect inesthétique au pénis. Quelques injections complémentaires de corticoïdes permettront d’atteindre le résultat souhaité.

 

Les complications de l’allongement de la verge 

  • Hématome et infection : peuvent survenir comme dans le cas de l’élargissement. L’infection sera prévenue de la même façon par une hygiène rigoureuse pré et postopératoire et par une prescription d’antibiotiques après l’intervention.
  • Désunion cicatricielle : elle peut être due à des érections postopératoires intempestives ou un diabète, qui entraineront un retard de cicatrisation qui sera simplement traité par des soins infirmiers pendant quelques semaines ;
  • Nécrose cutanée : rarement observée ;
  • Cicatrice hypertrophique voire chéloïde : la cicatrice peut être hypertrophique dans la première année postopératoire. Cette cicatrice sera masquée par les poils du pubis.

À noter que comme pour l’augmentation du diamètre du pénis, il ne faut pas redouter des troubles de l’érection ou des altérations de la sensibilité, celle-ci réapparait le plus souvent dans un délai de 2 à 3 mois après l’intervention.

CONCLUSION

La chirurgie esthétique du pénis, ou pénoplastie, ou phalloplastie de la verge est une intervention de chirurgie esthétique qui donne une grande satisfaction au patient.

Le chirurgien esthétique Jean-Charles BAYOL réalise la chirurgie intime de l’homme à Laclinic Montreux où toute l’équipe sera à votre écoute et s’occupera de vous pour faire de cette intervention un vrai succès.

CONTACTEZ-NOUS

Image Contactez-nous

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

Le Docteur Jean-Charles Bayol, médecin et chirurgien esthétique et plastique vous
accueille dans les meilleurs établissements suisses à Montreux, Genève et Lausanne.

LACLINIC MONTREUX
Docteur Jean-Charles Bayol

Avenue de Collonge 43
1820 Montreux-Territet
T. +41 21 989 70 00
F. +41 21 966 70 10

contact@dr-bayol.ch