ABDOMINOPLASTIE OU LIPOSUCCION DU VENTRE

Liposuccion du ventre, abdominoplastie… la chirurgie plastique du ventre permet de restructurer la silhouette abdominale, en supprimant les amas graisseux, les excès de peau (favorisés par le vieillissement, les grossesses…) et en renforçant les muscles du ventre. Liposuccion abdominale, mini abdominoplastie ou abdominoplastie, trois solutions existent pour répondre à des besoins différents.

> Tout savoir sur L’abdominoplastie <

CHIRURGIE ESTHÉTIQUE DU VENTRE : LIPOSUCCION DU VENTRE OU PLASTIE ABDOMINALE OU ABDOMINOPLASTIE EN SUISSE À MONTREUX, LAUSANNE ET GENÈVE

Les dégradations de la paroi abdominale suite à des grossesses ou un amaigrissement entrainent une gêne esthétique, mais surtout psychologique très importante.

L’apparition de la lipoaspiration a considérablement modifié cette chirurgie en réduisant la rançon cicatricielle.

La chirurgie esthétique de la paroi abdominale fait appel à plusieurs techniques qui peuvent être combinées. D’où l’importance d’un examen clinique minutieux afin de poser l’indication du geste opératoire qui permettra d’obtenir le meilleur résultat.

Trois techniques opératoires permettent de corriger les disgrâces esthétiques au niveau du ventre :

  • La lipoaspiration ou liposuccion abdominale, qui pourra être réalisée seule si la peau du ventre est épaisse, ferme et élastique.
  • La plastie abdominale ou abdominoplastie, ou dermolipectomie abdominale ou lifting du ventre. Cette technique, souvent associée à une lipoaspiration première, sera réalisée lorsqu’il existe une peau distendue avec un excès important et des vergetures.
  • Le body lifting ou body lift. Cette technique chirurgicale permet en une seule intervention de remonter les fesses tombantes et retendre le ventre. Elle est utilisée après d’importantes pertes de poids lorsqu’une chirurgie esthétique du ventre doit être associée à une chirurgie esthétique des fesses.

BUT D’UNE DERMOLIPECTOMIE ABDOMINALE EN SUISSE

L’objectif est de retirer la peau abimée et de redraper la peau saine d’où le nom de lifting du ventre. Le plus souvent, l’intervention est précédée d’une liposuccion de l’abdomen et éventuellement des hanches.

La plastie abdominale classique

Le principe est de retirer un fuseau de peau abimé (distendue, vergetures) situé entre l’ombilic et le pôle supérieur du pubis (figure 1).

Figure 1: principe de la plastie abdominale classique

principe-de-la-plastie-abdominale-classique

  • La peau la moins abimée située au-dessus de l’ombilic est décollée du plan musculaire pour être descendu jusqu’au pôle supérieur du pubis.
  • Un rapprochement des muscles abdominaux (fermeture de diastasis des muscles droits de l’abdomen) est souvent réalisé. En effet ces muscles sont souvent écartés après une ou plusieurs grossesses.
  • Le nombril est remis en bonne position à travers une petite incision dans le lambeau cutané abaissé. Il existe donc une discrète cicatrice autour de l’ombilic.
  • La rançon cicatricielle doit bien être connue avant l’intervention (figure 2).

Figure 2: cicatrices de la plastie abdominale classique
cicatrices-de-la-plastie-abdominale-classique

La cicatrice est transversale, légèrement arciforme située au pôle supérieure du pubis, et va d’une hanche à l’autre. Elle est plus ou moins large en fonction de l’évolution cicatricielle qui dépend de chaque patient.

Le Docteur Jean-Charles BAYOL réalise ses dessins préopératoires de telle sorte que la cicatrice finale soit cachée dans la culotte pour qu’elle ne se voie pas en sous-vêtement ou en maillot de bain.

La plastie abdominale localisée ou mini plastie abdominale

Elle consiste en une lipoaspiration abdominale première associée à une remise en tension partielle de la peau située sous l’ombilic. L’ombilic est laissé en place et il n’y a donc pas de cicatrice autour de celui-ci comme dans une plastie abdominale classique.

La rançon cicatricielle est un peu moins importante que dans une abdominoplastie classique.

Le body lifting ou body lift

Découvrez toutes les informations concernant le body lift  informations sur le body lift.

AVANT L’ABDOMINOPLASTIE

  • Deux consultations auront lieu avec le chirurgien esthétique Jean-Charles BAYOL soit à Laclinic Montreux, soit à la Beauty Suite à Lausanne, (à seulement 30 minutes de Genève par le train). La seconde consultation permettra de rediscuter des modalités de l’intervention et de ses suites, répondre à vos questions si vous en avez, et de faire le dossier d’hospitalisation.
  • Une ordonnance pour l’achat de gaine de contention abdominale sera prescrite. Ce vêtement compressif pourra être commandé directement au fabricant, ce qui nécessitera un délai d’environ 15 jours.
  • Le tabac étant un facteur de risque important de complication cicatricielle post opératoire, il est vivement recommandé de l’arrêter (ou au moins le réduire) un mois avant et un mois après l’intervention.
  • Il est également préférable d’arrêter sa contraception orale car elle augmente le risque thrombo-embolique.
  • Enfin, il ne faudra prendre aucun médicament contenant de l’aspirine ou des anti-inflammatoires 1 semaine avant l’intervention car ils favoriseront les saignements et le risque d’hématome.

ANESTHÉSIE ET HOSPITALISATION D’UNE PLASTIE ABDOMINALE

Les plasties abdominales sont réalisées sous anesthésie générale.

L’hospitalisation dure le plus souvent 3 Jours (2 jours en cas de mini-plastie abdominale). En cas de fatigue importante, elle peut être prolongée de quelques jours. L’hospitalisation se fait à Laclinic Montreux.

L’INTERVENTION CHIRURGICALE

Afin d’aboutir au meilleur résultat, chaque intervention est unique et personnalisée. Les différentes étapes de l’intervention sont les suivantes :

  1. Lipoaspiration première de la graisse de ventre, parfois associée à celle des hanches.
  2. La cicatrice a une longueur variable en fonction de l’importance de la peau à retirer. Elle est située au pôle supérieur du pubis et va de chaque côté jusqu’aux crêtes iliaques. Elle est quasi complètement cachée dans les sous-vêtements.
  3. Les muscles grands droits de l’abdomen, s’ils ont été distendus par une ou plusieurs grossesses, seront remis en tension.
  4. La gaine de contention abdominale est mise en place à la fin de l’intervention, après réalisation du pansement.

L’intervention dure de 2 à 3 heures en fonction des gestes à réaliser.

APRÈS LA CHIRURGIE ESTHÉTIQUE DU VENTRE

  • Afin de réduire l’importance des bleus et du gonflement postopératoire, vous serez systématiquement pris en charge par le département de physiothérapie, pour des soins postopératoires.
  • Le jour même, en cas d’hospitalisation ambulatoire, ou dès le lendemain, si vous restez hospitalisé une nuit, des massages doux de la zone opérée et des soins LED permettront d’assurer un drainage lymphatique et de favoriser la cicatrisation.
  • Plusieurs semaines après l’intervention, un traitement LPG pourra être entrepris.
  • Les soins de cicatrice doivent être réalisés pendant 15 jours.
  • Un traitement anticoagulant par héparine de bas poids moléculaire est systématiquement prescrit pour une durée d’une semaine.
  • La gaine de contention abdominale doit être portée jour et nuit pendant 6 semaines.
  • La période d’invalidité professionnelle est de 15-20 jours. Un arrêt de travail pourra être prescrit si l’intervention est prise en charge par l’assurance maladie.
  • La cicatrice devra être protégée du soleil pendant une à deux années avec de l’écran total.
  • Le sport pourra être repris au bout de 6 semaines.

 

LE RÉSULTAT DE LA DERMOLIPECTOMIE ABDOMINALE OU PLASTIE ABDOMINALE OU ABDOMINOPLASTIE EN SUISSE À MONTREUX, LAUSANNE ET GENÈVE

Le résultat définitif pourra être évalué entre 6 mois et un an.

En revanche, il faudra parfois attendre un an et demi voire deux ans pour le résultat cicatriciel.

A propos de la cicatrice, il faut avoir l’esprit que, si elle s’atténue bien en général avec le temps, elle ne disparaitra pas complètement. Il est important de rappeler que, si c’est le chirurgien plasticien qui réalise les sutures, c’est le patient qui cicatrise.

En plus du bénéfice esthétique de l’intervention, l’amélioration est également fonctionnelle car le patient ressent un meilleur confort notamment pour s’habiller. Le retentissement psychologique de l’intervention permet au patient un meilleur équilibre de son poids.

LES IMPERFECTIONS DE L’ABDOMINOPLASTIE

Dans la plupart des cas, une dermolipectomie abdominale correctement réalisée rend un réel service au patient, avec l’obtention d’un résultat satisfaisant et conforme à ce qui était attendu.

Des imperfections de résultat peuvent parfois être observées et ne constituent pas pour autant des complications :

  • La cicatrice peut être trop haute, asymétrique, élargie, hypertrophique voire chéloïde.
  • L’ombilic peut ne pas paraitre aussi naturel qu’avant l’intervention.
  • Un excès cutané et graisseux peut persister à chaque extrémité de la cicatrice (oreille latérale).
  • En cas de tension excessive due à la traction au niveau de la cicatrice, il peut exister une ascension des poils pubiens.

Ces imperfections de résultat pourront être retouchées le plus souvent sous anesthésie locale mais pas avant une année post-opératoire.

COMPLICATIONS DE LA CHIRURGIE ESTHÉTIQUE DE L’ABDOMEN

Une plastie abdominale doit toujours être réalisée dans une clinique agréée pour la chirurgie esthétique telle que Laclinic Montreux.

En ce qui concerne le geste chirurgical, en choisissant un bon chirurgien esthétique qualifié, compétent, et sérieux formé à cette intervention, vous limitez au maximum ces risques, sans toutefois les supprimer complètement.

La plastie abdominale est certainement la plus lourde des interventions de chirurgie plastique. Une dermolipectomie abdominale reste une véritable intervention chirurgicale et comporte certains risques opératoires même s’ils sont rares. Ces complications doivent être connues :

  • Accidents thrombo-emboliques (phlébite et embolie pulmonaire) : Ces complications sont rares mais graves. Le traitement est avant tout préventif pour en réduire le risque de survenue : port de bas anti-thrombose pendant l’intervention et une semaine après, lever et mobilisation précoce, traitement anti-coagulant par héparine de bas poids moléculaire pendant 7 à 10 jours. Il est recommandé de ne pas prendre l’avion pendant les 6 semaines qui suivent l’intervention, et de ne pas prendre de vol long courrier pendant 12 semaines.
  • Hématome : rare, il survient dans les premières heures (24-48 heures) suivant l’intervention et nécessitera une reprise opératoire pour évacuation, hémostase et nettoyage.
  • Infection : rare, l’infection peut nécessiter un traitement antibiotique voire un drainage chirurgical dans certains cas.
  • Épanchement lymphatique : Il n’est pas rare. Lorsqu’il survient, des ponctions parfois répétées permettront de l’assécher. Une compression prolongée par la gaine de contention abdominale permet de prévenir cette complication.
  • Nécrose cutanée : elle peut survenir en cas d’intoxication tabagique importante ou en cas de problème de santé tel qu’un diabète ou une obésité importante. Le plus souvent cette nécrose est limitée mais elle peut retarder la cicatrisation de plusieurs semaines et nécessiter des soins de cicatrisation dirigée prolongés. La cicatrice qui en résultera pourra être large. Cette cicatrice inesthétique, localisée, pourra bénéficier d’une retouche sous anesthésie locale;
  • Modification de la sensibilité de la paroi abdominale : une diminution de la sensibilité peut être ressentie notamment dans la région sous-ombilicale. La sensibilité réapparaît avec un délai variable de 3 à 10 mois.
  • Anomalie de la cicatrisation : cicatrice hypertrophique voir chéloïde. Cette évolution cicatricielle est rare, favorisée chez les patients noirs et asiatiques. Ces cicatrices peuvent nécessiter un traitement par corticothérapie locale.
  • Subjectivité : L’intervention étant motivée par des raisons esthétiques, les résultats ne peuvent être appréciés que subjectivement. Il est donc important d’admettre que les résultats obtenus peuvent ne pas correspondre exactement aux résultats espérés.

Conclusion

La chirurgie plastique et esthetique de la paroi abdominale comporte la lipoaspiration et la plastie abdominale, ou dermolipectomie abdominale ou lifting du ventre. Cette plastie abdominale peut être étendue ou limitée, c’est la mini plastie abdominale. Lorsqu’elle est associée à un lifting des fesses, cette intervention s’appelle body lift.

La chirurgie esthétique du ventre a un effet bénéfique esthétique mais également fonctionnel et psychologique important chez le patient.

Le Docteur Jean-Charles BAYOL, chirurgien esthétique en Suisse, réalise toujours ces interventions dans une Clinique Chirurgicale (Laclinic Montreux), afin de minimiser les risques postopératoires de cette intervention.

CONTACTEZ-NOUS

Image Contactez-nous

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

Le Docteur Jean-Charles Bayol, médecin et chirurgien esthétique et plastique vous
accueille dans les meilleurs établissements suisses à Montreux, Genève et Lausanne.

LACLINIC MONTREUX
Docteur Jean-Charles Bayol

Avenue de Collonge 43
1820 Montreux-Territet
T. +41 21 989 70 00
F. +41 21 966 70 10

contact@dr-bayol.ch