Micro greffe de cheveux et traitement chirurgical de la calvitie

50% des hommes à 50 ans sont touchés par l’alopécie, plus communément appelée calvitie. Les traitements chirurgicaux de la perte de cheveux permettent désormais de régler le problème avec un résultat naturel et des cheveux qui ne tomberont pas. Ainsi, des cheveux sont prélevés sur le patient, en bandelette complète (FUT) ou à l’unité (FUE) en fonction de la surface à recouvrir, puis seront replacés sur les zones dégarnies.

> Tout savoir sur Traitement chirurgical de la calvitie <

TRAITEMENT CHIRURGICAL DE LA CALVITIE EN SUISSE À MONTREUX, LAUSANNE ET GENÈVE

Le traitement chirurgical de la perte de cheveux à HAIRMEDICAL SUISSE, a pour but de remettre des cheveux sur les zone chauves ou dégarnies afin de les re-densifier.

Ce traitement de chirurgie esthétique ne permettra en aucun cas de stopper ou ralentir la chute des cheveux restants. C’est pourquoi il doit systématiquement être associé après et avant l’intervention, à un ou plusieurs traitements médicaux contre la chute des cheveux, afin d’entretenir et pérenniser dans le temps le résultat de l’intervention.

La micro-greffe de cheveux est devenu le traitement chirurgical de référence de l’alopécie. Les autres méthodes chirurgicales ne sont presque plus utilisées. On peut citer pour information (figure 1) :

Figure 1: lambeau de cuir chevelu et réduction de tonsure
greffe de cheveux lambeau et tonsure

  • Les lambeaux de cuir chevelu : ils ont pour but de reconstituer une ligne chevelue frontale antérieure. Une bande de cuir chevelu, vascularisée par des vaisseaux, est prélevée au niveau de la couronne temporale. Ce lambeau est transposé au niveau de la ligne d’implantation chevelue du front. C’est la seule méthode qui permet en une seule intervention d’apporter une forte densité de cheveux dans la région frontale. L’inconvénient de cette technique est que la cicatrice de la zone donneuse est souvent sous tension et large.
  • La réduction de tonsure : le but de cette méthode est de réduire la taille de la calvitie par exérèses-sutures itératives de la peau glabre. Elle n’est possible que si le cuir chevelu est suffisamment élastique. Le chirurgien esthetique fait une résection d’un fuseau de peau dégarnie mesurant environ 10 cm de longueur par 3-4 cm de largeur. Cette intervention peut être répétée plusieurs fois et être facilitée par la mise en place de ballons d’expansion cutanée. Comme pour les lambeaux de cuir chevelu, cette méthode a l’inconvénient d’entrainer des cicatrices larges.
  • le lifting du cuir chevelu : cette méthode est plus lourde et donc plus rare. Elle combine une large réduction de tonsure associée à un ou deux lambeaux de cuir chevelu pour fermer cette réduction et couvrir la région frontale. Cette intervention s’effectue le plus souvent sous anesthésie générale.

Les progrès dans le domaine de la micro-greffe de cheveux, ont été spectaculaires en Suisse ces vingt dernières années. Cette méthode révolutionnaire permet d’obtenir le résultat esthétique le plus naturel possible avec des cheveux greffés qui ne tomberont pas. Elle est indiquée autant pour les femmes que pour les hommes.

S’il n’existe qu’une méthode chirurgicale, la micro-greffe capillaire, il existe par contre deux possibilités de prélèvement des greffons qui ont chacune leurs avantages et leurs inconvénients : la technique FUT et la technique FUE.

FUT OU PRÉLÈVEMENT D’UNE BANDELETTE DE CUIR CHEVELU SECONDAIREMENT DÉCOUPÉE EN MICRO-GREFFES DE CHEVEUX EN SUISSE À MONTREUX, LAUSANNE ET GENÈVE

C’est la transplantation d’unités folliculaire ou FUT à HAIRMEDICAL SUISSE, pour Follicular Unit Transplantation (figure 2).

Figure 2: technique FUT
fut et fue, greffe de cheveux

La bandelette est prélevée derrière la tête, au niveau de la couronne, là ou les cheveux ne tombent jamais. Elle est immédiatement découpée en micro-greffons ou micro-implants, qui seront ensuite greffés au niveau des zones dégarnies. La zone de prélèvement sera refermée avec du fil de suture et laissera place à une fine cicatrice linéaire transversale facilement cachée par des cheveux s’ils mesurent plus de 1 cm de long.

Cette technique présente de nombreux avantages :

  • Elle peut toujours être réalisée quelle que soit l’étendue de la calvitie (d’un stade précoce et limité à un stade avancé et étendu) ;
  • Elle permet de greffer de très nombreux cheveux, jusqu’à 4500 en une seule séance, et donc de couvrir une large surface ou plusieurs zones ;
  • Elle est plus rapide que la méthode de prélèvement unitaires, très longue ;
  • Elle peut être répétée plusieurs fois (2, 3 voire 4 séances), en fonction de la souplesse du cuir chevelu.

Le seul inconvénient de cette méthode est la cicatrice linéaire qu’elle laisse.

Cette cicatrice est le plus souvent très discrète et aisément cachée par les cheveux lorsqu’ils mesurent plus d’1 cm de long. En cas de cicatrice visible due à son élargissement et/ou à plusieurs intervention successives, elle pourra être facilement camouflée voire disparaître grâce à des greffes unitaires et/ou une micro-dermopigmentation par tatouage.

FUE OU PRÉLÈVEMENT DE GREFFONS UNITAIRES EN SUISSE À MONTREUX, LAUSANNE ET GENÈVE

C’est l’extraction d’unités folliculaires ou FUE à HAIRMEDICAL SUISSE, pour Follicular Unit Extraction (figure 3).

Figure 3: technique FUE
greffer des cheveux

Les greffons sont prélevés un à un au niveau de la couronne, après rasage complet d’une grande surface pour pouvoir en prélever un grand nombre. Le prélèvement est manuel avec un moteur rotatif ou un dispositif pneumatique, le punch HAIR MATIC SAFER® de la marque MEDICAMAT®.

Le prélèvement peut également être semi automatisé à l’aide d’un robot ARTAS®. Chaque greffon sera ensuite greffé au niveau de la zone dégarnie. Il n’y a aucune cicatrice linéaire visible après les prélèvements.

Cette technique prend une place de plus en plus importante dans la chirurgie esthétique de la calvitie en Suisse, car elle a un avantage certain : les micro-cicatrices laissées par le prélèvement sont quasi invisibles à l’œil nu même si les cheveux sont très courts.

Mais cette méthode présente également plusieurs inconvénients :

  • Elle permet de ne prélever qu’un nombre limité de greffons et donc de ne couvrir qu’une surface limitée ;
  • En une séance de FUE, les cheveux greffés seront moins nombreux que pour une séance de FUT, au maximum 3000 cheveux ;
  • Elle est très longue à réaliser du fait de la durée du prélèvement ;
  • Elle ne peut pas être répétée trop de fois, au risque d’avoir un cuir chevelu transformé en placard cicatriciel diffus au niveau de la couronne du fait des micro-prélèvements successifs.
  • La nécessité de raser une grande surface du cuir chevelu, contre indique cette méthode chez la femme, d’autant que sa densité chevelue est souvent faible en cas d’alopécie.

La technique FUE est finalement indiquée :

  • Dans les formes débutantes avec une surface dégarnie limitée ;
  • Dans les formes avancées et étendues, après deux ou trois séances de FUT, afin de parfaire les résultats (notamment au niveau de la ligne frontale et des golfes) et de camoufler une éventuelle cicatrice de prélèvement bandelette élargie.

 

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations sur les prix de la chirurgie esthétique en Suisse.

HOSPITALISATION, ANESTHÉSIE ET DÉROULEMENT DE L’INTERVENTION À LA CLINIQUE CAPILLAIRE ET DU CHEVEU EN SUISSE À MONTREUX, LAUSANNE ET GENÈVE

L’hospitalisation en clinique capillaire et du cheveu se fait en chirurgie ambulatoire à Laclinic Montreux, ou à la Beauty Suite à Lausanne, (à seulement 30 minutes de Genève par le train), dans le cadre de HAIRMEDICAL SUISSE. Vous rentrerez le matin de l’intervention et pourrez sortir en fin de journée, après une surveillance de quelques heures.

Le plus souvent, une micro-greffe de cheveux est réalisée sous anesthésie locale pure. Quelque soit la technique de prélèvement (FUT ou FUE), la méthode de réimplantation de la greffe de cheveux reste la même : des petite perforations sont réalisées dans la (ou les) région(s) dégarnie(s) et les greffons de cheveux sont mis en place dedans ces perforations un par un.

L’intervention est longue, elle dure de 4 à 6 heures pour une séance de FUT et de 6 à 8 heures pour une séance de FUE.

Il est fondamental de savoir que plusieurs séances peuvent être nécessaires pour obtenir une densité suffisante.

Une séance de micro-greffe de cheveux pourra être associée à un traitement des cheveux par PRP (Platelet Rich Plasma) qui permettra de potentialiser la prise des implants capillaires. En effet, un traitement par PRP consiste à injecter son propre sérum enrichi en plaquettes, comme produit de régénération et de bio-stimulation car l’augmentation de la concentration en plaquettes favorise la cicatrisation.

LES SUITES D’UNE GREFFE DE CHEVEUX OU IMPLANT CAPILLAIRE ET D’UNE CHIRURGIE DE LA CALVITIE EN SUISSE

Les suites classiques sont marquées par un œdème (gonflement) et des ecchymoses (bleus) du visage, dont l’importance et la durée sont variables d’un individu à l’autre.

Cependant, afin de réduire l’importance et la durée des suites opératoires, vous serez systématiquement pris en charge par le département de physiothérapie, pour des soins postopératoires. Le jour même, après votre retour en chambre et un repas, le physiothérapeute réalisera un massage doux du visage et vous fera des soins LED pour faciliter le drainage lymphatique et favoriser la cicatrisation.

Il n’y pas vraiment de douleur, mais plutôt une sensation de tension du cuir chevelu dans les suites de l’intervention. Des antalgiques ainsi que des soins locaux seront systématiquement prescrits.

  • Le premier shampoing doux pourra être fait au quatrième jour après l’intervention, les activités sportives pourront être reprise au bout d’1 mois.
  • Les petites croûtes qui se formeront sur les cheveux greffés tomberont entre 10 et 20 jours avec les cheveux greffés. Les nouveaux cheveux commenceront à repousser entre le 4ème et le 6ème mois après l’intervention à la vitesse de 1 cm par mois environ. Le résultat définitif de l’intervention pourra être évalué 9 à 12 mois après l’intervention.
  • Du fait du gonflement du visage et de bleus, il faudra programmer par précaution, une éviction socio-professionnelle d’environ une semaine, quelle que soit la méthode de prélèvement réalisée.
  • La reprise des activités sportives pourra se faire entre la 4ème et la 6ème semaine après l’intervention.

LE RÉSULTAT DE LA GREFFE D’IMPLANTS CAPILLAIRES À MONTREUX

Comme nous l’avons vu plus haut, il faut compter un délai de 4 à 6 mois pour commencer à voir repousser les premiers cheveux greffés. Le résultat des micro-greffes de cheveux sera considéré comme définitif, au bout de un an.

Selon les patients et l’étendue de la calvitie, plusieurs séances de greffes d’implants capillaires sont parfois nécessaires pour obtenir une densité de cheveux suffisante. Ces séances sont espacées d’au moins 6 mois.

LES IMPERFECTIONS DES IMPLANTS DE CHEVEUX À LAUSANNE

Les imperfections de résultat peuvent être le fruit d’un malentendu concernant ce que l’on peut raisonnablement espérer.

Afin d’éviter tout malentendu, il est important de noter qu’il faut parfois plusieurs séances de greffes d’implants de cheveux pour obtenir une bonne densité.

COMPLICATIONS DE LA GREFFE DE CHEVEUX OU IMPLANT CAPILLAIRE ET CHIRURGIE DE LA CALVITIE À GENÈVE

La correction d’une alopécie par implants capillaires, bien qu’il s’agisse d’une intervention de chirurgie esthétique, n’en demeure pas moins une véritable intervention chirurgicale, ce qui implique les risques liés à tout acte médico-chirurgical, aussi minimes soient-il.

Les complications liées à l’anesthésie locale sont rares voire exceptionnelles et il faudra bien préciser, lors de la première consultation les antécédents d’anesthésie locale, notamment lors de soins dentaires. Que l’anesthésie soit locale, vigile (neuroleptanalgésie) ou générale, une greffe d’implants de cheveux doit être réalisée dans de réelles conditions chirurgicales à Laclinic Montreux, ou à Forever Laser Institut à Genève.

En ce qui concerne le geste chirurgical, le choix d’un bon chirurgien esthétique qualifié, compétent, et sérieux formé à ce type d’intervention, permet de limiter au maximum les risques de complications, sans toutefois pouvoir les supprimer complètement.

Même si elles sont très rares, les principales complications possibles sont :

  • Perte de cheveux et alopécie provisoire : une chute des cheveux existants peut fréquemment s’observer sur le pourtour de la zone greffée 15 à 20 jours après l’intervention. Cette chute est le plus souvent provisoire et est appelée effluvium télogène. Son incidence est diminué par l’application locale de Minoxidil 5% sur le pourtour du cuir chevelu dès le lendemain de l’intervention.
  • Hématome : l’hématome est rare et le plus souvent modéré et sans gravité. S’il est important, il peut être drainé et nécessite une reprise chirurgicale.
  • Infection : l’infection est exceptionnelle à la suite d’une greffe d’implants capillaires. Il s’agit le plus souvent de micro-abcès. De simples soins locaux permettent une guérison complète de ces petits abcès.
  • Troubles de la de cicatrisation : Ces anomalies de la cicatrisation sont rares aux endroits où l’on a prélevés les greffes de cheveux. Le plus souvent, il peut s’agir d’élargissement cicatriciel (pouvant être camouflé par dermo-pigmentation ou FUE).
  • Kystes épidermiques : Ces kystes peuvent survenir sur des implants capillaires lorsque les cheveux repoussent, entre le 4ème et le 6ème mois après l’intervention. Ils s’éliminent habituellement spontanément. Dans le cas contraire, ils s’enlèvent facilement et n’altèrent pas la qualité du résultat final.

Pour résumer, il ne faut pas surestimer ces risques, mais avoir à l’esprit qu’une intervention de chirurgie esthetique apparemment simple, comporte toujours une petite part d’aléas. Le recours à un chirurgien esthétique compétent vous garantit qu’il a reçu la formation et qu’il a les qualités nécessaires pour savoir éviter ces complications, et les traiter efficacement le si elles devaient survenir.

CONCLUSION

Le Docteur Jean-Charles BAYOL de par son cursus, s’est spécialisé dans la chirurgie esthétique du visage. Il ne réalise les greffes et implants de cheveux que dans des structures chirurgicales agrémentées en Suisse à Genève et Montreux près de Lausanne.

La chirurgie de la calvitie et les implants capillaires donnent une grande satisfaction quant au résultat cosmétique et s’accompagnent d’un réel mieux être psychologique. Le plus souvent, plusieurs séances (2 voire 3) de micro-greffes de cheveux sont nécessaires.

La technique FUE (Follicular Unit Extraction), qui consiste en une extraction sans cicatrices des unités folliculaires, prend une place de plus en plus importante dans l’arsenal thérapeutique des greffes capillaires.

Une injection de PRP dans le cuir chevelu (Platelet Rich Plasma) faite simplement en consultation, permettra de stimuler la prise des implants de cheveux.

  • greffe cheveux FUT lausanne

CONTACTEZ-NOUS

Image Contactez-nous

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

Le Docteur Jean-Charles Bayol, médecin et chirurgien esthétique et plastique vous
accueille dans les meilleurs établissements suisses à Montreux, Genève et Lausanne.

LACLINIC MONTREUX
Docteur Jean-Charles Bayol

Avenue de Collonge 43
1820 Montreux-Territet
T. +41 21 989 70 00
F. +41 21 966 70 10

contact@dr-bayol.ch